Transfert vers la MLS : Droit de réponse à Rainbow FC

J’ai été assez troublé à la lecture du droit de réponse écrit de Rainbow FC, par la voix de son jeune vice-président exécutif Alex Morfaw. Peut-être n’a t-il pas eu le temps de complètement se familiariser avec les textes qui régissent le volet économique du football soccer.

Le 1er juillet 2015
commentaires

Je vais me permettre, d’aller sortir des passages de son texte pour expliquer certains détails pertinents :

Déjà en ce qui concerne l’assertion selon laquelle : "Rainbow FC procède selon les textes en vigueur...", je ferais remarquer que l’article 19 du Règlement FIFA affirme dans son alinéa 1 que "le transfert international d’un joueur n’est autorisé que si le joueur est âgé d’au moins 18 ans". Si on se réfère au cas de Eric Ayuk, Rainbow l’a fait transférer par le biais de son réseau en Thaïlande à l’âge de 15 ans. Si on se fie aux informations de Wikipedia, il y aurait évolué durant trois saisons. Il faudra donc que Mr Morfaw nous explique comment ce jeune joueur a pu être transféré sans le Certificat de Transfert International.

En restant toujours sur le cas Ayuk, la convention qui fut signée avec le club formateur du joueur - All Sport FC, par ailleurs membre de l’Académie Libiih Thomas - stipule dans son paragraphe 13 que "la société de gérance sportive Rainbow Sport Investments Ltd s’est rapprochée de L&G (...) dans le but d’obtenir le transfert des droits fédératifs du joueur Auyk Mbu Eric".

Que Mr le Vice-Président de Rainbow FC nous explique donc comment son club a pu se permettre d’inclure ce genre de clauses, "selon les textes en vigueur" puisque l’achat des "droits fédératifs" par une société est interdit par la législation sportive.

Si on reste sur le même cas, le jeune vice-président à la belle cravate, soutient, et je cite : "Dans son post sur sa page Facebook, M. Teixeira allègue que RAINBOW FC a signé des joueurs sous contrat avec des tiers. Il a publié le début d’un contrat qui est supposé lier RAINBOW FC à une autre partie. Ce que M. Teixeira a omis de dire, c’est que personne de chez RAINBOW FC n’a jamais signé aucun contrat avec la partie en question, raison pour laquelle il a délibérément décidé de ne pas publier la page où se trouvent les signatures."

Il faudra que le jeune VP (qui devrait être un anglophone pourtant) me dise où j’ai utilisé l’expression "sous contrat avec des tiers". Faux.

Pour ce qui est de cette autre affirmation, "Il a publié le début d’un contrat qui est supposé lier RAINBOW FC à une autre partie", Il ne s’agit pas d’une supposition, mais d’un fait. Le contrat lie bel et bien Rainbow à la MLS et porte la signature de son président, Kinsley Pungong.

En ce qui concerne le transfert à proprement parlé, nous pouvons commenter le passeport émis par la FECAFOOT, qui est un document inattaquable, puisqu’émanant du TMS du joueur lors de son transfert à la MLS. Ayuk a donc passé 93 jours à Rainbow avec un statut d’amateur. Or, suivant le règlement FIFA portant sur l’ Enregistrement des joueurs, l’article art. 10 paragraphe 1 stipule que "Le prêt d’un joueur amateur n’est pas possible puisque le club qui prête le joueur doit être en possession d’un contrat de travail le moment où le joueur est prêté".

Respectez-vous toujours la réglementation, Mr le Vice-Président ? Ou bien vous créez une jurisprudence selon vos intérêts particuliers ?

Pour ce qui est du cas de Abang, après un échange de mail avec la MLS, le patron de Rainbow lui aurait fait savoir que le joueur avait passé deux saisons dans son club. Sauf que le passeport du joueur indique autre chose. Abang aurait passé, (quelle coïncidence), le même nombre de jours que Ayuk du côté de Bamenda, soit 93.
Mr Morfaw va certainement nous expliquer que c’est probablement la faute de la FECAFOOT qui aurait produit un faux, n’est-ce pas Monsieur le VP ?

Le noeud du problème, il est simple : Les clubs formateurs du joueur - Canon Sportif Young Boys et AS Fortuna - réclament les indemnités de formation auprès des clubs de la MLS, qui refusent de payer. Et c’est ce refus qui est à l’origine de mon intervention.

Il y a aussi toutes ces questions de falsification et d’imitation de signature. Lundi, la MLS nous a transmis un document envoyé par Rainbow sur papier en tête du club, dans lequel AS Fortuna renoncerait à ses droits de formation. Le président Roger Noah Minala nie avoir signé une telle renonciation et affirme qu’il s’agit d’un faux. Dans ce même document de 10 pages, des signatures sont grossièrement différentes d’une page à l’autre, une falsification inouïe. Une plainte de faux et usage de faux est d’ailleurs en préparation.

Alors, jeune VP Alex Morfaw, qu’en pensez-vous maintenant ? Que vous agissez toujours selon les textes en vigueur ?

Paulo Teixeira
CBF licensed agent
SOCCER FEATURES LIMITED


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 2 juillet 2015 à 10:47, par Bobill En réponse à : Transfert vers la MLS : Droit de réponse à Rainbow FC

    Yes Paulo Teixeira, On appelle ceci mettre à nu des imposteurs. Mon frère @Noumaleo l´action de Paulo Teixeira ne vise pas à montrer une supériorité quelconque dans son domaine de travail. Elle vise à mettre à nu une mafia, qui use du faux et de l´usage du faux pour léser les clubs formateurs Canon Sportif, Young Boys et AS Fortuna, dont l´un a certainement saisi Paulo Teixera, agent peut-être reconnu pour son intégrité pour comprendre pourquoi, leurs intérêts ne sont pas pris en considération dans un vulgaire processus normalisé par le droit international de la FIFA. J´avoue que le salmigondis nébuleux servit par le désigné bouc, Alex Morfaw ne sert que à confusion et à déclencher une polémique, qui n´est pas à chercher, quand plusieurs entreprises publiques Camerounaise sont arnaquées avec les méthodes de hold up du vieux Far West. Je suis convaincu que le belle cravate de pédé ou d´homosexuel, que Alex Morfaw porte sciemment ou non ne serait pas tombée dans le collimateur de Paul Teixera, dont l´intention n´est aucunement de renifler dans le popotin d´une progéniture pour la reconnaître ou par cet acte reconnaître ses semblables. Si renifleuses il y a eu, je crois que ce sont les équipes formatrices lésées par la falsification des documents de transfère des joueurs.

    • Le 2 juillet 2015 à 10:52, par Bobill En réponse à : Transfert vers la MLS : Droit de réponse à Rainbow FC

      Loin de vouloir plaider contre le transfère légal des jeunes Camerounais, la démarche de Teixera indexe une filière mafieuse par laquelle le Cameroun et l´Afrique perdent de bons jeunes joueurs capables de relever le niveau de leurs championnats. Si l´âge limite de transfère des joueurs et les procédures relatives aux transfères ne sont pas respecté, on assistera à la légalisation des prédateurs sportifs au profit du plus véreux.

      Quand la duplicité et la multiplicité du faux sont conçus pour nous faire miroiter en fin de compte la jalousie d´une entreprise Camerounaise à succès, nous les observateurs lointains et avertis, nous disons emphatiquement non à la manipulation. Surtout que l´argent perçu ne remplit pas les caisses de Rainbow FC, mais celles des faussaires, pendant que le Canon Sportif, Young Sport et AS Fortuna ont besoin de cet argent pour gérer leur quotidien. Si l´investissement sur la jeunesse, que nous réclamons tous n´est pas protégé, qui osera encore le faire, si des Rappe-tous nuisibles sont toléré, alors que leurs actions entravent au processus de développement du football Camerounais. Quand on est analphabète du 3ème degré, on peut endosser sans le savoir le maillot du meneur de jeu d´une prison centrale pendant que les vrais malfrats sont à l´abri.

    • Le 2 juillet 2015 à 11:03, par Bobill En réponse à : Transfert vers la MLS : Droit de réponse à Rainbow FC

      Mon cher Alex Morfaw, on dit souvent avec raison : « Nemo auditur propriam turpitudinem allegans (Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude) » et ne compte pas sur le principe de la « societas derelinquere non potest (a legal person can´t have a mind of its own and can´t therefore have criminal intent) », si tu as falsifié les documents expédiés aux USA, car tu auras non seulement la loi américaine sur le dos, mais aussi la loi Camerounaise, la Fécafoot, la CAF et FIFA aux trousses. Les Américains ne blaguent pas avec les detourneurs de fonds, les faussaires et les falsificateurs. Ils vont te sonner un mandat d´arrêt international et tu ne pourras plus nous montrer ta belle cravate "d´homme à succès".

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2015 à 06:26, par noumaleo En réponse à : Transfert vers la MLS : Droit de réponse à Rainbow FC

    Bonjour
    Tout ceci nous fait gagner quoi ? Pourquoi perdre votre temps pour des futilités. Grandissons un tout petit peu. Ayon la sagesse et la crainte de l eternel. Le temps que chacun de vous perd pour regarder dans les fesses (permettez moi l expression) de son frère ne vous fait pas avancer. Oui tu as ecrit, il a répondu et tu as répliqué ; tout ceci dans quel but ? Dites moi. Dans la vie essayons d être positif dans ce que nous faisons. La vie est un spectacle certes mais essayons d avoir le matin de public de notre côtés. Est ce que les jeunes qui sont dans cette ligue se pleine ? Est ce que tu étais en mesure de faire mieux qur ça ? Disons que tu as plus d expérience que lui. Pourquoi ne pas l inviter sur une table pour l expliquer ce qui ne va pas dans ce qu il fait ?
    Tout simplement grandissez et ayez la crainte du TOUT PUISSANT

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon