Lions indomptables : un sacré challenge pour Alexandre Belinga !

Camfoot

Par quelque bout qu’on la prenne, la nomination d’Alexandre Belinga à la tête des Lions indomptables est une décision courageuse et inattendue qui ne saurait laisser personne indifférent. Et pour cause : cet acte hautement symbolique va au-delà de personnification et intervient dans un contexte particulier qu’on aurait tord d’ignorer.

Le 2 novembre 2015

Par Jean Marie NZEKOUE

Un mois à peine après sa prise de fonction, le nouveau bureau exécutif de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a voulu sans doute imprimer son empreinte par un geste fort destiné à marquer sa volonté de regarder de plus près le fonctionnement et la performance de l’équipe nationale dans la perspective d’un nouveau départ sur des nouvelles bases.

De tous les signaux émis jusqu’ici, le choix d’un nouveau sélectionneur est sans doute le plus significatif, en rapport avec l’actualité récente concernant l’équipe nationale de football senior. Survenue à la suite des prestations peu convaincantes, la déculottée (0-3) subie face au Nigeria lors du match amical du 11 septembre dernier à Bruxelles a beaucoup marqué les esprits et apparait, avec le recul, comme la goutte d’eau de trop. Certes, quelques signes annonciateurs laissaient présager l’orage, notamment cette demande d’explication qui aurait été adressée à l’ancien sélectionneur Volker Finke au sujet des nombreux manquements relevés.

Quoiqu’il en soit, l’effet surprise aura été de taille. D’autant plus que l’intéressé semblait bénéficier encore de certains soutiens haut placés. Tout récemment encore, lors de la prise de contact Minsep-Fécafoot, il était plutôt question de la reconduction du technicien allemand. Ceci dit, son départ ne saurait être assimilé à une rupture abusive puisque le contrat avec la Fédération était arrivé à expiration depuis mai 2015. Son maintien ou non au poste revenait donc en priorité à l’employeur qui vient de trancher dans le vif. Toujours est-il que pour beaucoup d’observateurs, le changement intervenu sur le banc de touche des Lions indomptables n’est que l’aboutissement d’un long mélodrame.

Certes, on ne saurait tout imputer à l’ex-sélectionneur qui peut revendiquer quelques matchs de référence. Mais quelques victoires spectaculaires contre la Côte d’Ivoire et la RDC sont apparues avec le recul comme un simple feu de paille, vite éteint par le parcours calamiteux à la Coupe du monde 2014 et à la CAN 2015. A force de s’engager dans un cycle de reconstruction sans fin, l’entraineur sortant a donné l’impression d’être allé au bout de ses possibilités. Certains choix contestables au niveau tactique comme à celui de la sélection des joueurs n’ont pas contribué à donner plus de lisibilité à une démarche vite assimilée à une fuite en avant.

On ne s’attardera pas davantage sur un procès qui ne fait rien avancer dans le fond. Il faut plutôt se tourner vers l’avenir. La désignation du nouveau staff technique des Lions constitue en effet un sacré challenge, en même temps qu’elle ouvre de nouvelles perspectives. La tache qui attend les nouveaux promus s’apparente à une véritable mission commando au regard des échéances qui s’approchent à grands pas.

Alexandre Belinga et son adjoint ont deux occasions pour convaincre : les deux prochains matches de l’équipe nationale contre le Niger dans le cadre du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018, la première sortie étant fixée au 13 novembre prochain à Niamey. Ils seront jugés à leur capacité à remobiliser les joueurs autour d’un objectif commun, en veillant à l’intégration éventuelle d’anciens-nouveaux éléments. Comme l’a réitéré le président de la Fécafoot, Tombi à Roko, les nouveaux promus ne bénéficieront d’aucune circonstance atténuante. Aucun faux pas ne sera toléré. Ils seront jugés sur la base des résultats obtenus à l’issue des deux prochains matchs qui constituent autant de défis pour, selon le cas, confondre les sceptiques ou rassurer les partisans d’une « camerounisation » du banc de touche des équipes nationales.

A n’en point douter, les prochaines sorties des Lions vont servir de révélateur à l’aptitude du nouveau staff technique à conduire la barque des Lions sur les eaux tumultueuses du football international. Le nouveau sélectionneur (et son adjoint (Djonkep Bonaventure) qui exerce à titre intérimaire, ne doit pas perdre de vue qu’il joue à cette occasion son propre avenir.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 3 novembre 2015 à 18:53, par fan_237 En réponse à : Lions indomptables : un sacré challenge pour Alexandre Belinga !

    Johnny, la je pense qu’on est d’accord cher ami. Je suis du meme decade que toi en age donc je sais bien de quoi tu parles. Comme on dit souvent ici chez nous, "On va donc faire comment ?" De toutes les facons, pour ma part je ne me fais pas d’illusions, je te rassure ! C’est juste que ca me fait rigoler quand certains ramenent leurs batailles politiques sur tous les sujets. Meme lorsqu’une decision pour laquelle ils sont d’accord est prise, ils trouvent toujours le moyen de denigrer. Moi je reconnais juste que c’etait une bonne decision prise, apres pour le reste on vera ce qu’ils feront pour le football camerounais. Comme le dit le dicton, on jugera les macons au pieds du mur.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2015 à 07:14, par omar En réponse à : Lions indomptables : un sacré challenge pour Alexandre Belinga !

    J’ai apprécié comme les autres le départ de Finke, il avait pu aller au terme d’un contrat de 2 ans (ce qui est rare chez nous) mais au delà des résultats pas bons, on n’a pas vu son empreinte sur le jeu, on n’a pas vu une équipe émergée. Donc, n’importe quel dirigeant sérieux aurait du prendre la décision prise par Tombi. Cependant, cette décision a été prise par Tombi et elle est à mettre à son crédit si elle est suivie de mesures d’accompagnement.
    Comme certains l’ont déjà dit, limogé un coach n’est pas un programme et en la matière nous sommes champions. Tombi aura fait différemment s’il donne un contrat au staff technique camerounais mis en place. Je n’apprécie pas le chantage qu’on leur fait sur la double confrontation prochaine contre le Niger. Si on les a nommé, alors ils méritent le poste et il faut leur donner le temps et les moyens de travailler dans la durée. Dans tous les cas, ils ne seront pas pire que l’incapable qu’on vient de virer...

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 22:23, par Appolyn Shamphort En réponse à : Lions indomptables : un sacré challenge pour Alexandre Belinga !

    merci pour le retour de kameni et la sagesse de belinga qui a maintenu ondoua : d’autres anciens devraient également revenir !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 20:27, par Johnny En réponse à : Lions indomptables : un sacré challenge pour Alexandre Belinga !

    fan_237, je suis d’accord avec toi lorsque tu dis que le limogeage du coach était nécessaire et que ce n’est pas "juste" pour plaire au public. Mais j’attends donc de voir les autres mesures que la Fédération prendra pour aller au bout de son renouveau.

    Entièrement d’accord avec toi en ce qui concerne aussi les autres intervenants dans le processus, mais seulement la FECAFOOT joue un très grand rôle dans cet ensemble vu qu’elle aime bien revendiquer son statut d’Association et instance Faîtière du Football au Cameroun.

    je ne limite pas les responsabilités à la seule FECAFOOT, mais dis-moi qui est ce que nous devrions sensibiliser pour les problèmes de primes ? de planification des matches amicaux ? d’organisation des regroupements pour les jeunes et les joueurs locaux afin de bâtir une ossature soudée des différentes sélections nationales ? la mise sur pied des sélections régionales ? etc.

    Je parle par habitude, parce que du haut de mes quelques 37 années de vie j’ai plus vu du saupoudrage que du vrai travail de fond dans notre cher et beau pays. J’aimerais pour une fois me tromper, mais j’ai encore le souvenir frais du passage d’un certain Comité de Normalisation...

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 20:09, par fan_237 En réponse à : Lions indomptables : un sacré challenge pour Alexandre Belinga !

    Johnny, je comprends ce que tu veux dire, mais je ne partage pas tout a fait ton avis.

    Primo, je ne suis pas d’accord quand tu dis que c’est "juste" une mesure pour faire rallier la population a l’executif nouvellement elu, comme si cette mesure n’etait pas necessaire. Beaucoup demandent depuis des mois que Finke soit vire, jusqu’a demander des operations "Stade Mort" (un peu ridicule a mon avis) pour exiger son depart. Les nouveaux dirigeants de la Fede l’ont fait, parait-il pour cause d’insubordination de la part de Finke. Diminuer cette decision ainsi peut faire croire que tu as decide d’etre contre toute decision qu’ils puissent prendre, meme si au fond ils ont bien fait.

    Cependant je suis d’accord que la renaissance du foot camerounais ne viendra pas du simple changement d’entraineur mais de tout ce que tu as bien cite. Pour les infrastructures c’est l’Etat qui doit s’en charger, aucune federation (association) dans le monde n’est chargee de construire les infrastructures sportives. Pour la structuration des clubs dits "professionnels" (entre vingt guillemets) la Ligue Professionnelle est la pour ca. Tu vois qu’en realite, la retour du Camer au premier plan du foot africain ne depend pas uniquement de la Federation (encore moins de son president), malgre ce que certains font croire, mais plutot d’un ensemble d’acteurs. Chacun doit jouer son role pour que des bons resultats s’en suivent.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 19:07, par Johnny En réponse à : Lions indomptables : un sacré challenge pour Alexandre Belinga !

    Upsilon abonde dans le même sens que moi à savoir changer de coach c’est le début d’un processus et non une fin en soi comme nous l’avons souvent vécu tant de fois dans notre cher pays. Est ce que ça devait être fait, là n’est en aucun point mon problème.

    Pat2Lyon je t’invite à lire cet autre article de Camfoot qui avait pour titre "Pourquoi Volker Finke a été limogé".

    http://www.camfoot.com/actualites/lions-indomptables-pourquoi-volker,22488.html

    Juste pour montrer que lorsque je parlais dans mon premier post de "rallier les Camerounais à la cause du nouvel exécutif" je n’étais pas à côté de la plaque comme tu as voulu l’insinuer.

    Débattons au lieu de nous battre, je ne critique pas les personnes mais leurs œuvres tant que ça relève du domaine public, ce que les uns et les autres sont ou font en privé ne me regarde pas.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 18:26, par Upsilon En réponse à : Lions indomptables : un sacré challenge pour Alexandre Belinga !

    J’ai toujours du mal à comprendre pourquoi on tombe dans l’invective et l’injure parce qu’on a un point de vue différent. A la fin, tout le monde s’éloigne du fond, du plus important. L’éviction de Finke est-elle justifiée ? Ce n’est pas à nous d’en décider. certains la voulaient, d’autres non. Mais la seule personne qui devait en décider a pris la décision. On s’y soumet...point final.

    Ensuite : Belinga et Djonkep font-ils l’affaire ? Du point de vue technique, incontestablement. Mais les entraîneurs camerounais de passage chez les séniors sont souvent critiqués plus durement...par nous-mêmes qui les glorifions après leur nomination. Il suffit que l’équipe fasse un seul match nul et ça ira dans tous les sens... Et pour preuve, personne ne parle de leur contrat et des conditions de travail. Après, nous allons les vilipender sur ce forum et ailleurs parce que l’équipe a perdu, parce qu’ils ont pris l’argent chez untel pour le convoquer, etc.

    Enfin, tant que le travail de fond n’est pas entrepris en termes d’infrastructures et de football jeune, tant que la transparence à tous les échelons fait défaut, l’équipe sénior n’ira pas mieux. Qu’on change les coachs chaque année ou pas. L’éviction de Finke est donc une goutte d’eau dans la mer, et la nomination des coachs locaux n’apportera rien si la navigation a vu continue. .

    Camfoot, pardon, supprime les posts injurieux de ce forum...

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 18:19, par Johnny En réponse à : Lions indomptables : un sacré challenge pour Alexandre Belinga !

    Pat2Lyon, personnellement je ne suis pas intéressé par un "Camp" ou par un autre. Quand je dis que la chose la plus facile que nous sachions faire est de virer les entraîneurs, je n’ai pas parlé de qui les vire. C’est un sport que nous pratiquons depuis très longtemps même avant l’arrivée aux affaires de l’équipe actuelle de la FECAFOOT.

    Mais pour autant, est ce que notre sport-roi a progressé ??? Je pense plutôt qu’il a régressé. Mon problème n’est pas de trouver des coupables à brûler sur le bûcher, mais plutôt de s’attarder sur les véritables chantiers qui nous aideraient à nous relever durablement. Si par exemple tu trouves normal qu’en 1980 les matches se jouaient en nocturne au Cameroun et que 35 ans plus tard pendant que les voisins comme le Tchad ou la Guinée Equatoriale découvrent la technologie que nous avions déjà il y a 40 ans, nous on est obligés de faire jouer des matches à 13H pour éviter la tombée de la nuit...

    Je n’accuse pas, mais je dis que nous ne devons pas nous contenter de chasser un coach moribond ou de faire revenir des joueurs "bannis" et croire que tout va s’arranger d’un coup de baguette magique. Pendant ce temps notre championnat se joue toujours sur la latérite et dans la boue, nos entraîneurs et joueurs locaux sont toujours des mendiants sans assurance maladie ou pension retraite, etc...

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 17:12, par Takalla_ En réponse à : Lions indomptables : un sacré challenge pour Alexandre Belinga !

    @patate2lyon (Président Fondateur de la secte des imbéciles),

    Johnny à lire l’intervention de M. Le Président Fondateur de la secte des imbéciles, on n’est pas du tout surpris, ce mec ne se cache plus pour défendre mordicus son patron M. Tombi Oroko. Le contenu de son message justifie aussi le rang qu’il occupe dans sa secte (Président Fondateur). Mais, les camerounais ne sont pas dupes et ils n’ont pas oublier que M. Tombi Oroko a voulu la suspension du Cameroun par la FIFA.

    Même si on peut comprendre l’intervention de patate2lyon (Président Fondateur de la secte des imbéciles), puisqu’il ne fait que défendre son patron, peut-il nous dire vraiment ce que son patron a obtenu comme diplôme ?

    patate2lyon (Président Fondateur de la secte des imbéciles), vous êtes mieux placé pour nous aider.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 17:02, par Le JoJO En réponse à : Lions indomptables : un sacré challenge pour Alexandre Belinga !

    QUOI !? IL VA UTILISER QUEL PORTION MAGIQUE POUR REANIMER LE JEUX DE CES DEMIES PORTION TROP SUR DEUX ET SANS CONCURENCE AU BANC DE TOUCHE ?

    IL EST DOS AU MUR ET IL NE PEUT PAS REUSSIR AVEC MBIA ET SES COEQUIPIES SOYEZ CERTAINS.
    IL DOIT APPELER SANS HONTE :
    - KAMENI
    - ALEX SON
    - NGUEMO
    - ETO’O (il ne refusera pas si on lui demande gentillement )
    - Marvin matip
    - olinga
    - nyom alain
    pour le reste comme ’’Webo et makoun’’, ils sont moins performent dans leurs club
    tous le monde sait qu’il aura des difficultés quand au braça.
    mais celà ne doit pas rester chez Mbia

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches