C1 : Aboubakar brille, marque et passe [vidéo]

Camfoot

Vincent Aboubakar a encore été décisif pour le FC Porto ce mardi, lors de la troisième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions européenne. A domicile contre le club de Maccabi Tel Aviv, l’attaquant camerounais a non seulement ouvert le score (37e), mais également permis aux siens de se rassurer en servant une passe décisive à Brahimi (2-0).

Le 21 octobre 2015
commentaires

Et de 3 pour Aboubakar

Avec trois victoires en autant de matchs de C1, Vincent Aboubakar totalise 3 des 6 buts marqués par son club dans cette compétition. Après le Dinamo Kiev et Chelsea, c’était au tour du Maccabi Tel Aviv de subir la fureur du Lion Indomptable. Titulaire et auteur d’un début de match solide, le Camerounais saute rapidement dans la surface adverse. Ses premières tentatives sont dangereuses, mais ne finissent pas au fond des filets. D’abord à la 6e, avec un coup de tête contré par le gardien. A la réception du centre qui suit, Aboubakar frappe, mais Predrag Rajkovic fait encore un bel arrêt (12e).

Dans un jeu largement dominé par le club portugais, Aboubakar parvient à se créer d’autres occasions malheureuses (25e et 29e). Il a fallu attendre la 37e pour voir ses efforts porter finalement des fruits : sur un coup-franc placé près de la surface, Miguel Layun envoie la balle sur Vincent Aboubakar qui a sauté plus haut que tout le monde pour la reprendre de la tête (1-0, 37e). Quelques minutes plus tard, le Camerounais de 23 ans sera passeur décisif sur le but de Brahimi (2-0, 41e). Avec une avance de 2 buts à la pause, Vincent Aboubakar et ses coéquipiers ont relâché la pression de retour des vestiaires, gardant néanmoins le contrôle du jeu (57% pour Porto contre 33%). Durant les 45 minutes de la deuxième mi-temps, les joueurs du club portugais ont géré leur avance sans se mettre en danger.

Dans les autres rencontres, le Zénit est venu à bout de l’Olympique Lyonnais (3-1) encore contraint de jouer sans Henri Bédimo. L’international camerounais serait toujours à l’infirmerie.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches