Alexis Alegue : ’’Émotionnellement très fort’’

FC Nantes

Buteur en Ligue 1 pour sa première titularisation avec l’équipe première, Alexis Alegue est revenu ce matin au quotidien avec, dès 8h, deux heures de cours de français. "Je veux avoir mon bac, a commenté le jeune milieu offensif qui a confié ne pas avoir beaucoup dormi. Émotionnellement, c’est très fort. Je dois continuer à travailler pour montrer que j’ai les qualités."

Le 6 novembre 2015
commentaires

Raconte-nous ta "première" à Nice ?

Alexis Alegue : C’était une belle soirée. On prend les trois points, à l’extérieur. Ce n’était pas facile face à une très belle équipe de Nice. Après, je marque, c’est la cerise sur le gâteau.

Et ton but ?

Alexis Alegue : Je n’ai pas revu la vidéo. Je crois que c’est Youssouf qui me fait la passe... je la met au fond et c’est très bien.
Pour ma première, ça allait vite. Il faut rester concentré.

A qui ou quoi penses-tu quand tu marques ?

Alexis Alegue : Je pense à ma soeur qui a toujours été là pour moi. Elle me soutient au quotidien, me donne du courage. Et puis j’ai pensé à tous les efforts que je fais au quotidien. C’est très bien, il faut que je continue comme ça.

Tu as dû recevoir plein de messages...

Alexis Alegue : Oui. J’essaie de répondre à tout le monde.

Sur le terrain, as-tu reçu des conseils ?

Alexis Alegue : Lorik Cana m’a beaucoup parlé. Même quand ça allait mal, je voyais sur son visage les encouragements. C’est un bon mec. C’est bien d’avoir des coéquipiers comme ça, qui partagent leur expérience.

Michel Der Zakarian a lancé Yacine Bammou, Jules Iloki et maintenant toi...

Alexis Alegue : C’est un très bon entraîneur. Vous le savez. Aujourd’hui, il me fait confiance, il me le dit. C’est à moi de continuer à travailler pour démontrer que j’ai des qualités pour rester dans le groupe.
Je sais que je ne suis pas le premier joueur que le coach mettra sur le terrain. C’est à moi de prouver que j’ai les qualités. S’il fait appel à moi, je dois répondre présent.

Ça fait quoi de jouer en Ligue 1 ?

Alexis Alegue : Il y a beaucoup de stress. J’ai pris beaucoup de plaisir. Mes coéquipiers m’ont tout de suite mis à l’aise. C’était émouvant. Et ça s’est très bien passé. On gagne et je marque.

Pas trop dur de reprendre les cours, ce matin ?

Alexis Alegue : Non, ça va. Je suis habitué. Depuis que je suis au centre de formation, j’ai école à 8h. Même si là je n’ai pas trop dormi. Émotionnellement, c’était incroyable. Mes profs m’ont félicité et m’ont dit de ne pas lâcher, de ne pas arrêter l’école. Mais je vais continuer, je veux avoir mon bac.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches