Aboubakar Oumarou : « J’aurais aimé affronter le Nigéria »

Camfoot

Rappelé en sélection nationale après plus d’un an et demi d’oubli, l’attaquant camerounais du Partizan Belgrade, blessé à l’époque, n’a pas eu la chance de jouer avec les Lions le 11 octobre dernier, contre les Super Eagles (0-3). Dans un entretien avec Camfoot ce mercredi, Aboubakar Oumarou (9 matchs, 3 buts et une passe en championnats ; 2 matchs et 2 buts en C3) parle de son retour dans la tanière, et de son début de saison.

Le 28 octobre 2015
commentaires

Après quelques jours de blessure, vous êtes de retour sur les pelouses, peut-on dire que tout va définitivement mieux ?

J’étais parti pour être indisponible pendant trois semaines. Mais après deux semaines de blessure, j’ai repris les entraînements avec le groupe. Il fallait que tout le monde soit rassuré que tout va pour le mieux, à 100%. Donc on a décidé avec le coach et le staff médical, avant le match de la League Europa (contre Athletic Club, Ndlr.) de me ménager pour ne pas prendre trop de risque. Je me suis reposé quelques jours, j’ai récupéré, et c’est pourquoi j’ai joué le week-end dernier en championnat. Et donc, tout va mieux.

Parti de la Serbie en 2013, vous êtes de retour et tout semble bien marcher pour vous…

Le Partizan Belgrade m’offre de bonnes conditions pour dérouler mon jeu. Mais c’est aussi à cause des ambitions de ce club que j’ai accepté de revenir en Serbie. Il y avait à l’époque les préliminaires de la League Europa que le club préparait, et c’était important pour moi de jouer une Coupe européenne. C’était même l’un de mes objectifs, en plus de retrouver mon meilleur niveau, marquer le maximum de buts possible et remporter le championnat.

Pensez-vous être sur la bonne voie ?

Pour le moment ça avance je crois. Sur le plan européen, l’objectif est atteint puisque nous sommes en League Europa. En championnat on a mal commencé, mais nous sommes conscients que nous devons vite nous relancer. Nous avons encore toutes nos chances de remporter le championnat, c’est certain. Sur le plan international, j’ai eu la chance d’être rappelé en équipe nationale de mon pays après près d’un an et demi. C’était une bonne chose de retrouver cet environnement. Je crois que ma convocation était due au travail fourni en début de saison. J’aurais aimé affronter le Nigéria, mais je n’étais pas physiquement prêt à cause de ma blessure. Il fallait que j’arrive en sélection pour faire constater ma blessure.

L’atmosphère dans la tanière des Lions était-elle, comme vous l’aviez laissée il y a plus d’un an et demi ?

L’atmosphère a un peu changé quand même. Mais ça reste presque pareil : l’ambiance est toujours aussi bonne dans le groupe. J’espère seulement revenir en novembre, pour enfin avoir la chance de m’entraîner et de jouer avec le groupe.

Propos recueillis par Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches