• Accueil
  • Interview
  • Fabien Tchenkoua : À la découverte de la nouvelle pépite de Grenoble

Transfert

Fabien Tchenkoua : À la découverte de la nouvelle pépite de Grenoble

Foot365

Courtisé par de nombreux clubs professionnels (Lyon, Bastia, Montpellier, Auxerre, Dijon, Ajaccio), le milieu de terrain excentré de Grenoble (CFA) et bourreau de l’Olympique de Marseille en Coupe de France, Fabien Tchenkoua (22 ans), fait un point sur sa situation actuelle et son avenir.

Le 13 janvier 2015
commentaires

Fabien Tchenkoua, pouvez-vous tout d’abord revenir sur votre parcours ?

J’ai fait ma pré-formation à l’INF Clairefontaine. Ensuite, j’ai fait toute ma formation à Sedan jusqu’à signer professionnel. Puis, par manque de chance, à la suite de ma première année chez les pros, Sedan a été rétrogradé en CFA 2 par la DNCG. J’ai dû quitter le club et rejoindre le Paris FC en National. Je suis parti là-bas pour rebondir mais j’ai connu pas mal de pépins physiques qui ont gâché ma saison et je n’ai donc pas pu exprimer mon potentiel. Depuis, j’ai rejoint Grenoble et tout se passe super bien.

Après la victoire face à l’Olympique de Marseille en Coupe de France, l’euphorie est-elle retombée ?

Oui, on est vite revenu à la réalité. Il fallait vite se reconcentrer sur le championnat. On a su très bien le faire en s’imposant 2-0 ce week-end face à Lyon-Duchère et j’ai eu la chance d’être une nouvelle fois décisif en marquant un but.

« Continuer sur ma lancée »

Face à l’OM, votre prestation n’est pas passée inaperçue …

J’avais à cœur de réaliser un gros match face à un ténor comme l’Olympique de Marseille, pour pouvoir me jauger car j’ai pour objectif de jouer de tels matchs tous les week-ends. Cette rencontre a donc été un très bon test pour moi. Je sais que ma prestation a été remarquée car le match était diffusé, mais je ne me prends pas la tête avec ça. Moi, mon rôle c’est d’être performant sur le terrain, c’est tout ! Le reste, c’est mon agent, Frank Welfringer, qui gère, je le laisse s’occuper de toutes les sollicitations. Je sais que je vais être suivi désormais, c’est à moi de continuer sur ma lancée.

Les joueurs marseillais ont eu un petit mot pour vous à la fin de la rencontre ?

Je connaissais bien Imbula pour avoir évolué avec lui au Racing en jeunes. Après le match, il m’avait dit que Marcelo Bielsa avait demandé à son équipe de se méfier de moi car il avait vu les vidéos de nos matchs. Giannelli m’a félicité et il espère me rencontrer bientôt en Ligue 1.

« Aucun club ne m’a tendu la main »

Quelle est la position de Grenoble désormais ?

Grenoble sait que désormais plusieurs joueurs de l’équipe vont être surveillés, mais ils ne nous ont rien dit par rapport à ça. On est tous sous contrat et on veut tous faire monter le club en National, c’est l’objectif numéro un. De toute façon, un départ de Grenoble n’est pas d’actualité. Mon agent m’a fait savoir qu’il y avait beaucoup de sollicitations mais je souhaite d’abord faire monter le club en National. On verra en fin de saison la suite des événements. Tout est possible.

Rejoindre le monde amateur n’a-t-il pas été trop difficile pour vous ?

Quand j’ai rejoint Grenoble, j’ai pris sur moi. C’était clair dans ma tête, il fallait que je réalise une saison pleine, retrouve des sensations et oublie mes blessures passées. J’ai signé à Grenoble car le fait de jouer les premiers rôles dans un championnat m’a plu. Après, c’est clair que passer de la Ligue 2 au National, puis du National au CFA, ça m’a touché un peu. Mis à part Grenoble, aucun club ne m’a tendu la main. D’ailleurs, je remercie Grenoble de m’avoir fait confiance. C’était un pari et pour le moment, ça se passe plutôt bien ! Pourvu que ça dure, je continue de travailler dans ce sens. Je savoure, j’espère retrouver bientôt le haut niveau.

Entretien réalisé par Rafik Youcef


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches