U 20 : Cruelle désillusion

Camfoot.com

Alain Robinson Wabo, l’entraîneur national des juniors rentre bredouille de la 17ème édition de la Coupe du monde. Principale raison évoquée pour justifier la débâcle : une préparation bâclée.

Le 5 octobre 2009

Les Lionceaux ont vécu un véritable calvaire en Egypte. Triste aventure pour l’équipe nationale junior qui s’était rendue dans la ville de Suez avec la ferme détermination de remporter la 17ème édition de la coupe du monde de la catégorie. Mais, au final, le séjour des Camerounais aux pieds des pyramides a été cauchemardesque après trois matches disputés. Une victoire, 2 buts à 0 devant la Corée du Sud. Deux défaites cinglantes. La première, 1-4, contre les Etats-Unis d’Amérique. La seconde désillusion, 0-3, face à l’Allemagne.

Au lendemain de ces raclées mémorables, sur les ondes de Radio France internationale, l’entraîneur Alain Robinson Wabo a décrié les mauvaises conditions de travail de son groupe. Toutes les propositions faites par le coach ont été, selon ses dires, classées dans les tiroirs du ministère des Sports et de l’éducation physique. Et pourtant, le Minsep Michel Zoah a laissé entendre, avant le démarrage du tournoi, que « les pouvoirs publics, comme d’habitude, n’ont pas lésiné sur les moyens pour une participation taillée à la mesure de l’évènement ».

En réalité, les juniors n’ont pas eu une préparation adéquate. Un stage prévu en Allemagne a avorté, en juin. Alors qu’il devait permettre à l’encadrement technique d’avoir une idée assez précise sur les forces et les faiblesses de chaque joueur. En lieu et place d’une tournée Outre-Rhin, le regroupement a eu lieu à Yaoundé. Où les U 20 ans camerounais ont livré quelques matches amicaux, contre de petits clubs de première et seconde division : Les Astres de Douala, Renaissance Fc de Ngoumou, Panthère du Ndé et Arsenal de Yaoundé... Un stage a été organisé en Egypte à la va-vite, deux semaines avant le début de la compétition, question de colmater les brèches et s’acclimater.

JPEG - 42.8 ko
L’attaquant Jacques Zoua Daogari, une des grosses déceptions

Le Cameroun paye ainsi le prix de l’improvisation et surtout d’une préparation au rabais. Incapables d’aligner trois passes, battus dans tous les duels, lourds et pathétiques, des Lionceaux en déliquescence et démontrant des limites physiques, techniques et tactiques, ont encaissé 7 buts en deux matches. La note est très salée. La sélection nationale a démontré qu’elle n’était pas prête. Des attaquants maladroits, un milieu de terrain plutôt mal inspiré, nul dans la récupération, une défense affaiblie et poreuse, un gardien de but naïf dans ses interventions et imprécis dans ses relances. Bilan largement négatif avec un jeu des plus décousus. La déroute est totale.

Il ne s’agissait pas pour les Lionceaux de faire bonne impression. Les enjeux étaient multiples. Représenter dignement le Cameroun. Ensuite, faire mieux que par le passé, c’est-à-dire traverser le cap des quarts de finale atteint en 1995 au Qatar. Enfin, le capitaine François Beyokol et ses coéquipiers jouaient une équation personnelle. Au moment où les Lions indomptables seniors retrouvent le bon cap pour une qualification à la phase finale de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, une bonne prestation en Egypte aurait pu être une belle vitrine d’exposition pour les juniors.

JPEG - 103 ko
De rares satisfactions individuelles : Le milieu de couloir Olivier Boumal ici face à l’Allemagne

Au ministère des Sports et de l’éducation physique, le débat est déjà lancé, sur le maintien ou non de l’entraîneur national. Après la place de vice champion d’Afrique obtenue en janvier 2009 au Rwanda, lors de la Coupe d’Afrique des nations, les Lionceaux se sont qualifiés pour la coupe du monde égyptienne. Dans l’euphorie de la qualification, Alain Robinson Wabo a annoncé qu’il irait « le plus loin possible. Cette équipe que j’emmène en coupe du monde aligne du jeu, la finesse et la technique. Pour moi, cette équipe est bonne ».

Cruelle désillusion au bout du compte. Les Lionceaux n’ont pas confirmé tout le bien que l’on pensait d’eux. La déception est d’autant plus grande que, des cinq représentants africains, le Cameroun est le seul pays passé à la trappe. L’Egypte, le Ghana, le Nigeria et l’Afrique du Sud ont évité le piège d’une élimination prématurée au premier tour.

Jean Robert Frédéric Fouda, à Yaoundé


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 5 octobre 2009 à 16:14, par briceherven En réponse à : U 20 : Cruelle désillusion

    La principale raison de cette désillusion résulte d’un mauvais coching ! Je crois que cette équipe avait le potentiel de se qualifier pour le second tour (en prenant en comptede les 4 meilleures 3ème). J’ai regardé le match contre les Etats-Unis, c’était déguelasse (lol)—> quel coaching. L’Allemagne, malgré ses 27 joueurs titulaires retenus dans son championnat a humilé notre équipe : quelle honte ! C’est vrai qu’ils sont champions d’Europe, mais cela ne justifierait pour autant cette débacle. Les joueurs n’ont presque qu’aucune responsabilité pour cette élimination, puisqu’ils n’ont qu’appliqué les bêtises de leur "Faux-MAÎTRE". Le Coach a péché depuis de match contre les Etat-Unis et est le seul responsable des deux défaite. "Les journalistes Allemand l’ont même traîté d’apprenti entraîneur", car il a fait jouer son équipe très haut contre les Etats-Unis.
    Nous espérons que la prochaîne fois sera meilleure.
    Un grand merci à tous ces joueurs qui ont mouillé le maillot du pays.

    • Le 8 octobre 2009 à 16:49, par bentidemanjo En réponse à : U 20 : Cruelle désillusion

      N’énervez pas les gens davantage, de quel potentiel vous parlez ? De celui qui ne sait rien faire d’un ballon ? C’est ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2009 à 07:59, par DONPETIT En réponse à : U 20 : Cruelle désillusion

    THE DILE WAS CAST SINCE THE DAY I COULD NOT WATCHED THIS JUNIOR TEAM PLAY AT THE OMNISPORT STADIUM IN YAOUNDE UNDER THE PRETEXT THAT THE STADIUM WAS RESERVED FOR THE SENIOR LIONS. THE BLAME FOR FAILURE IS SHARED BETWEEN ALL THE POWERS THAT BE.
    I CANNOT RECONCIL THE FACT THAT IN 3 MATCHES OWONA AND ZOUA BEING CLASSED ATTACKERS COULDNOT SCORE A GOAL. THAT BEYOKOLE LET GO BALLS INTO HIS NET AS IF IT WAS DRIVING OUT. THAT CAMEROON COULD NOT LINE UP 5 SUCCESSIVE PASSES. THAT THE COACH REMAINED MUTED ON THE BENCH WHEN HIS TEAM WAS BEING LED AND WHAT HAVE YOU ????. THE RESULTS IS THERE. A DISGRACEFUL PARTICIPATION AT THE WORLD CUP. LET THE ACTORS LEARNT FROMT HE BITTERNESS OF THE KAKAS.............DONPETIT THE VERY VERY

    • Le 5 octobre 2009 à 09:56, par 20 mai En réponse à : U 20 : Cruelle désillusion

      Il faut tout balayer. Les joueurs comme l’encadrement. Chacun de ces deux organes a étalé ses limites. Le coach dans la mauvaise tactique (Ca s’est vu qu’on pouvait faire mieux avec l’effectif disponible pendant le match contre les USA), et les joueurs dans leur imprécision, leurs mauvais choix et leur immaturité. Ils se sont comportés comme s’ils n’avaient au grand jamais joué au foot.

    • Le 6 octobre 2009 à 01:17, par Bryce En réponse à : U 20 : Cruelle désillusion

      Wabo a fait sa selection sur des bases flous ou sur des joueurs qu’on refere. voici queques questions a poser a Mr Wabo ; quand est-il alle’ surperviser les joueurs en europe ?? La reponse est tres simple ; Jamais voyage’ en Europe pour detecter les joueurs. Les joueurs Camerounais sont en vacances depuis Juin dont aucun joueur du championat local est en forme.
      Sa defense n’avait aucune cohesion et tres approximative pour les anticipations et meme son gardien " regardeur de ball" restait constamment sur la ligne de goal meme lorqu’il un joueur de moins. Mr Wabo faisait des changements nerveux et paniquants.

      En tous cas il a eu sa change pour 2 evenements dont la place a un autre. Il a abuse’ et souille’ la renome’ du Cameroun dans une competition.

    • Le 6 octobre 2009 à 10:56, par fouda hanz En réponse à : U 20 : Cruelle désillusion

      dommage pour ceux qui y ont cru,surtout pour camfoot qui étale chaque jour les exploits en club de certains,ceci dans des contextes bien huilés...quel bétise que de voir en fomen la doublure de taïwo...comme celle de confier le 10 (si valorisant ) à zoua...bref le kamer c le kamer...il y a longtemps que j’ai blinder mon coeur contre l’espoir

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2009 à 08:44, par jeanpaul52002 En réponse à : U 20 : Cruelle désillusion

    les lionceaux nous ont vraiment deçu leur staff technique avec.quand est ce que vous comprendrez qu’il faut arreter de blaguer avec les couleurs de la nation ?le cameroun qui etait pourtant un bon pays de foot n’est maintenent que l’ombre de lui même,sans doute à cause de la suffisance des joueurs que l’on selectione.on sait bien que nous sommes tous des corrompus,alors pourquoi confiez vous les renes de l’equipe à un camerounais sachant bien qu’il voudra d’abord remplir ses poches en vendant les places aux joueurs incompetants ?les rumeurs courent que chaque joueurs lui versait une somme d’argent,il est temp que le gouvernement sanctionne tous ces gens qui font des couleurs VERT ROUGE JAUNE du cameroun leur té d’oreillée !
    je vous remerci

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2009 à 18:38, par hdoudoun En réponse à : U 20 : Cruelle désillusion

    Que Wabo nous excuse avec ses tactiques bidons. on ne batit pas une equipe nationale de football sur des tactiques sans aucune recherche sur les joueurs.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2009 à 13:43, par nazariuslamango En réponse à : U 20 : Cruelle désillusion

    The Junior Lions clearly lacked a quality coach for this competition. First, when the Junior Lions were a goal down, he he clearly lost his mind. He became very emotional, he replaced players at the rate of 2 or 3 within a short time, if a forward missed a goal, he subbed him right away. He appeared to have them lob the balls into the penalty area hoping to have a quick equalizer. No patience whatsoever. He had no response for the Americans when the dropped the balls just over the defenders. It was painful to watch our defenders heading the ball backwards into their own side. They did not look assuring at all.

    My question is, WHY Wabo ? Has he ever played the game ? Having played the game would go a long way towards teaching someone how to coach. Why would some of the former national team players like Omam, Kunde, etc, not cut their teeth with the junior lions and earn their way to coach the senior side ? Are they ever approached ?

    We were humiliated and the coach clearly was pushing the guys up, stretching the team up with long balls that prevented a patient build-up and the team playing as a unit.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2009 à 12:02, par Franck En réponse à : U 20 : Cruelle désillusion

    Joueurs comme entraineurs repartez à l’entrainement. Sachez que s’il existe des écoles de football c’est que c’est fait pour apprendre. On a vu aux 2 derniers matches le résultat de rencontres entre l’académisme et l’apprentissage dans le tas. personnellement je ne m’attendais pas à un miracle suite au match contre les USA. Les "jeunes" sachez que l’essentiel n’est pas de chercher à partir en Europe coûte que coûte. Il faut avoir la patience de se former.

    • Le 5 octobre 2009 à 12:59, par okok bien chaud En réponse à : U 20 : Cruelle désillusion

      Sur la question du départ de WABO et de toute sa "cargaison" d’assistants incompétents,le doute n’est même pas permis.Qu’ils fassent tous leurs valises et qu’on ne les revoit plus jamais rôder aux abords d’un terrain de football.Surtout cet épouvantail de WABO et sa grande gueule d’analphabête ;qu’il remballe ses "système crabe","attaque fourmis","antibiogramme",et tout le reste et qu’il disparaisse.Et dire qu’il se fait appeler CAPELLO...
      Je suis désolé Mr WABO,Mais vous n’êtes semblable à CAPELLO en aucun point.Ni par le langage (il est poli et très posé),ni par le charisme (il l’a démontré à plusieurs reprises),encore moins par le savoir footballistique (vous venez de démontrer à la terre entière, que votre connaissance technique du football est à peu près égale à celle d’un chimpanzé moyen).
      Même si l’on vous concède l’excuse d’une préparation bâclée,le manque de réactivité,d’envie de gagner, et de génie de cette équipe vous est entièrement imputable.Laissez moi toutefois vous donner un conseil...Certains penseurs ont inventé le concept d’"apprentissage tout au long de la vie".Mr WABO,toute honte bue,rasseyez vous sur les bancs, et remettez vous à l’école de l’humilité,du travail bien fait et surtout à l’école du football.Non pas le football tel qu’il est pratiqué aujourd’hui chez nous,mais le vrai football...Celui qui a valu au cameroun et à toute l’afrique une reconnaissance internationale,celui qui a porté nos rêves et nos espoirs aux confins du monde.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon