Tombi A Roko : Quid de Belinga et Djonkep ?

Camfoot

La réunion du Comité exécutif de la Fécafoot de ce jeudi a été l’occasion pour le président de l’instance du football camerounais de s’exprimer sur l’avenir des deux entraîneurs par intérim des Lions Indomptables. Sans lever le voile sur le flou qui persiste, Tombi a Roko est resté dubitatif. Il revient également sur la controverse du candidat de Puma.

Le 17 décembre 2015
commentaires

Qu’est-ce qui a motivé le choix de l’Exécutif de la Fécafoot pour un secrétaire général qui n’a pas un passé avec le football ?

Il fallait quelqu’un de neuf, quelqu’un qui n’est pas habitué aux intrigues de la Fédération. Pour nous, c’est un signal que nous envoyons : c’est un jeune, il a 41 ans, diplômé de l’Enam (Ecole nationale d’administration et de magistrature), inspecteur principal des régies financières section impôts. Il ne pouvait pas mieux tomber. Je pense qu’il a le profil pour faire ce travail. Nous lui souhaitons beaucoup de courage. Au cours de l’entretien que j’ai eu avec lui hier (mercredi, Ndlr.) je lui ai dit qu’il n’y a que les courageux qui travaillent dans le football parce que c’est un milieu qui est truffé de personnes qui ne sont que pour mettre des bâtons dans les roues des autres. Il faut avoir un mental en fer pour arriver au résultat qu’on attend.

Que deviendront Alexandre Bélinga et Bonaventure Djonkep maintenant que la Fécafoot est déterminée à recruter un nouvel entraîneur pour les Lions A ?

Monsieur Bélinga lui-même a dit au soir de son match retour contre le Niger (0-0, le 17 novembre dernier) que son intérim est terminé. Maintenant, qu’est-ce qu’ils vont devenir ? Ce n’est pas une bonne question pour le moment. Il faut attendre le soir du jour où on va nommer le nouvel entraîneur et là, je serai bien placé pour vous indiquer la position de messieurs Bélinga et Djonkep.

Est-ce que vous jouez le jeu de Puma ?

J’ai dit lorsque nous avons limogé monsieur Finke que : il n’y a aucun sponsor au monde qui va accepter qu’on mette à la tête d’une équipe nationale qu’il sponsorise, des entraîneurs qui ne font pas gagner. Sinon, on investit dans le vide. J’ai entendu des voix qui disaient que Puma va imposer Milovan, mais ce sont des affabulations. Ce sont des gens qui veulent creuser le faux pour avoir le vrai, mais ils n’auront pas le vrai à partir de moi.

Par Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 18 décembre 2015 à 20:10, par Le JoJO En réponse à : Tombi A Roko : Quid de Belinga et Djonkep ?

    NON NON NON !! JAMAIN JAMAIN JAMAIN !!
    TOMBI N’IRA PAS À KODENGUI !
    MAIS À NEW-BELL LÀ IL SERA
    PRESIDANT DE FECAPRISON

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2015 à 18:41, par konaté En réponse à : Tombi A Roko : Quid de Belinga et Djonkep ?

    @ Takalla le con
    Tu ne cesseras d’être appelé "le con makalla" aussi longtemps que tu ne tairas ta haine et ta jalousie contre Tongbong Iroko. S’il est vrai qu’il ne mériterait pas le siège qu’il chauffe mais toi tu es si imbécile que ton obscurentisme, ta jalousie et ta haine de l’homme te rongent au point à ignorer qu’un président d’un grand pays africain n’a pas de "licence" et cela n’a jamais fait bavarder des cons comme toi.
    J’ai desormais l’oeil sur toi, gars... animal sauvage sans cerveau.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2015 à 14:59, par Takalla_ En réponse à : Tombi A Roko : Quid de Belinga et Djonkep ?

    @Tous

    M. Tombi Rokoko va arrêter de distraire le monde et se rendre dans sa résidence sous peu.
    Mais, avant de partir, il devra d’abord nous présenter ses diplômes comme l’avait demandé Ngassa Happy.

    « ..., le dossier de recrutement de Tombi A Roko Sidiki qui dort dans les tiroirs à la Fecafoot ne contient que la photocopie de sa carte nationale d’identité. Aucun diplôme et aucune attestation de formation pour quelqu’un qui émarge tous les mois sur le compte de la Fecafoot près de deux millions de nos francs.
    Selon nos sources à Tsinga, le SG qui dit avoir un MBA par correspondance aux Etats-Unis veut fabriquer une fausse attestation du diplôme de licence pour introduire dans son dossier, il aurait contacté un des membres du Comité de normalisation qui enseigne dans nos universités pour l’aider à fabriquer le sésame. Tombi A Roko Sidiki a raison d’être inquiet parce qu’Emmanuel Ngassa Happi a clairement indiqué que s’il n’a aucune qualification, il va rembourser les 5 ans de salaires qu’il a touchés à Tsinga. En plus du salaire qu’il toucherait indûment, l’actuel SG de la Fecafoot devra également s’expliquer sur plus de 75 dossiers de transferts de joueurs auxquels il est directement ou indirectement rattaché. ».

    Cliquer sur le lien qui suit pour lire l’article au complet.

    http://mboafootball.com/football-national/fecafoot-ngassa-happi-veut-voir-les-diplomes-de-tombi-a-roko-sidiki/

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2015 à 09:20, par Jeannot En réponse à : Tombi A Roko : Quid de Belinga et Djonkep ?

    Roman Abramovitch vient de rappeler Drogba pour rejoindre l’encadrement technique de Chelsea

    http://www.jeuneafrique.com/287729/societe/football-didier-drogba-rappele-a-chelsea/

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2015 à 05:12, par small lion En réponse à : Tombi A Roko : Quid de Belinga et Djonkep ?

    Pays de maudits !! Vous ne vous valoriser pas mais voulez que les autres le fasse. Qu’es que Belinga et Djonkep ont fait de mal ? Pourquoi vous ne pouvez pas pour une fois faire confiance aux vôtres et les mettre dans de bonnes conditions ? Le gars que vous voulez prendree la n’a til pas entraîné le Ghana ? Qu’ont ils fait de bon ? La prochaine fois je marche ici on me jette la banane je fais même les grimaces...oui les autres ont raison de nous traiter ainsi !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2015 à 03:36, par winner En réponse à : Tombi A Roko : Quid de Belinga et Djonkep ?

    Encore une connerie, ce TOMBI a t il achevé ses études primaires ? Recruter un inspecteur des impôts pour être secrétaire général de la fécafood, est pour lui une réussite, mais quelle connerie ?
    J’avoue que là, ce n’est plus RFI qui va allez en délire, ce sont les enfants de la maternelle !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches