Tombi A Roko : « collaborer même avec le diable… »

Camfoot

Le nouveau président de la Fécafoot est déterminé à ramener le football camerounais à son meilleur niveau. Il serait prêt à tout, même « collaborer avec le diable », a-t-il déclaré vendredi, lorsqu’il ouvrait les travaux de la deuxième réunion du Comité exécutif de l’instance qu’il dirige. En invitant ses collaborateurs à travailler dans le sens de l’intérêt commun, Tombi A Roko a rappelé aux uns et aux autres que seul le football camerounais doit gagner. Extrait.

Le 31 octobre 2015
commentaires

« Cette réunion consiste à nous permettre de prendre des décisions allant dans le sens de bien gérer la Fécafoot. Notre objectif principal est d’apaiser, de pacifier, pour que notre football retrouve ses lettres de noblesse. Nous devons être prêts à collaborer même avec le diable, pour que notre football retrouve ses lettres de noblesse.

Nous devons aller vers ceux qui ont souhaité faire partie de ce Comité exécutif et qui n’ont pas pu. Parce que nous avons besoin de toutes les expertises. Il s’agit du football camerounais. C’est notre pays et nous sommes les administrateurs du football. Nous devons travailler dans le sens de retrouver les performances des années antérieures. Le football est une opération qui se passe sur le long terme, mais si nous pouvons atteindre nos objectifs à moyen terme ce sera une très bonne chose », dixit le président de la Fécafoot.

Par Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 1er novembre 2015 à 08:44, par Jeannot En réponse à : Tombi A Roko : « collaborer même avec le diable… »

    @Tombi,

    pour tous ceux qui doutaient encore de tes intentions, voila qui est bien dit :

    Tu es prêt à collaborer avec le diable, mais pas avec Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2015 à 04:15, par quebec En réponse à : Tombi A Roko : « collaborer même avec le diable… »

    Qui est le diable Étoo ? j’imagine pour son retour éventuel il a exigé le départ de l’homme qui l’ a fait tombé .

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2015 à 19:20, par drogbut En réponse à : Tombi A Roko : « collaborer même avec le diable… »

    n’importe quoi votre histoire e contrat. pourquoi devons nous donner un contrat aussi tôt a un entraineur sans expérience internationales ou étrangère ? pour une fois que c’est bien fait il faut un peu la boucler. . . qu’ils prouve ce dont ils sont capable et on parlera de contrat. il n’y a pas de débat la dessus !
    en plus pourquoi djonkep devant belinga ? je pense kil s’agit juste d’un coulissement de fonction par intérim ? belinga était premier adjoint si je ne me trompe pas donc c’est logique !
    qu’ils prouvent de quoi ils sont capable et on leur donnera un contrat. ils ont le libre de choix a présent de convoquer ceux qu’ils trouvent indispensable pour se donner les chance d’avoir un bon contrat ou de se faire dicter et assumer après ! la chance c’est une fois dans la vie mes frères

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2015 à 15:57, par small lion En réponse à : Tombi A Roko : « collaborer même avec le diable… »

    On nomme des camerounais entraineur PAR INTERIM et les gens applaudissent ici ! Incroyable !
    Pouvez vous me citez l exemple d un blanc qu on a nomme a la tête des lions PAR INTERIM ?
    Je ne sais même pas si cet entraineur connait au moins la durée minimale de son engagement, son salaire, etc ... Au Nigeria voisin vous pensez que cest largent qui manque pour nommer meme Capello ? N’importe quoi !! Personellement j’aurais mis Djonkep devant Belinga mais des lors que vous avez decide de nommer Belinga, pourquoi ne pas lui donner un contrat en bonne et du forme ne serait ce que pour 1 ans si vous ne lui faites pas totalement confiance ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches