Rodrigue Meteung : « Nous avons la chance rectifier le tir »

Camfoot

L’expérimenté défenseur de la Panthère sportive du Ndé disputera cette année une quatrième finale de coupe du Cameroun dans sa carrière. Déjà présent de l’expédition de 2014 face à Coton sport de Garoua, c’est un brin revanchard que le taulier des Nzuimento ira à la conquête de son deuxième titre dans la compétition après celui de 2009 sous le maillot de Fovu club de Baham.

Le 20 novembre 2015
commentaires

Dans quel l’état d’esprit prépares-tu cette finale, ta deuxième d’affilée avec cette équipe ?

Bien, je la prépare très bien. C’est vrai que je suis un habitué de la finale mais, les finales se suivent et ne se ressemblent pas. La dernière finale était contre Coton sport et nous l’avons perdu (0-2). Aujourd’hui, nous avons encore la chance de rectifier le tir. Je pense que tout est mis en œuvre pour la gagner.

En tant que cadre de cette formation, quel type de discours tiens-tu aux jeunes du groupe qui ne sont qu’à leur première finale ?

On a justement beaucoup de nouveaux dans l’équipe, et on a toujours discuté depuis le championnat même. On leur apporte notre soutien, à travers des conseils et je pense qu’ils ne sont pas surpris qu’on se retrouve aujourd’hui en finale. On leur recommande de rester concentrés, de ne pas se disperser, et de tout faire pour qu’ensemble on donne le meilleur de nous sur le terrain.

L’adversaire, UMS de Loum est aussi un pensionnaire de Ligue 1 comme la Panthère votre équipe. Vous étiez allés battre cette formation dans son jardin à Njombé à la phase aller du championnat. C’est de bonne guerre pour la coupe, non ?

C’est vrai que c’est déjà un atout psychologique mais, je pense que les matchs se suivent, mais ne se ressemblent pas. UMS n’a certes pas encore pris le dessus sur nous - c’est un avantage dont on peut se servir pour venir à bout de cette équipe - mais il faut rester prudents.

Recueillis par Armel Kenné


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches