Présidence FIFA : un africain après Issa Hayatou ?

Camfoot

Michel Platini, David Nakhid, Ali ben Al Hussein, Jérôme Champagne, Tokyo Sexwale, Gianni Infantino, Salman bin Ibrahim Al-Khalifa et Musa Bility sont officiellement candidats à la succession de Sepp Blatter. Parmi eux deux africains. Le Libérien Musa Bility (un poids plume) et le Sud-Africain Tokyo Sexwale (qui peut créer la surprise).

Le 27 octobre 2015
commentaires

La crise à la FIFA, secouée par les scandales et les affaires, a provoqué une bousculade monstre au moment de déposer les candidatures à la présidentielle avant la date limite. Il y a huit postulants.

David Nakhid

ex-capitaine de la sélection nationale de Trinité-et-Tobago, passé par les Grasshoppers Zurich est également sur les rangs. Il s’agit d’un proche de Sepp Blatter.

Le Français Jérôme Champagne, 57 ans

Jérôme Champagne a travaillé durant 11 ans à la FIFA (de 1999 à 2010). Il a recueilli les parrainages nécessaires, contrairement à l’élection de mai, mais le Français doit combler un net déficit de notoriété. Ancien diplomate, résidant à Zurich, Champagne ne sera pas soutenu par l’UEFA car il a lui aussi critiqué Platini.

Tokyo Sexwale, 62 ans

L’autre candidat important est le Sud-Africain Tokyo Sexwale, ancien compagnon de prison de Nelson Mandela. L’homme d’affaires, auréolé de son combat anti-apartheid, n’est pas issu du sérail du football. Membre du comité d’organisation du Mondial-2010 dans son pays, il préside depuis 2015 le comité de surveillance de la Fifa pour Israël et la Palestine.

Au début du mois d’Octobre, Franz Beckenbauer avait apporté son soutien à une éventuelle candidature du Sud-Africain Tokyo Sexwale à la présidence de la Fifa, estimant qu’il pourrait compter sur celui de la Fédération allemande de football (DFB).

Ali Bin Al Hussein, 39 ans

Le prince jordanien Ali, demi-frère du roi Abdallah et seul adversaire de Blatter le 29 mai, peut se vanter d’avoir mis le Suisse en ballottage au 1er tour avant de se retirer. Mais il avait eu à l’époque les votes de l’UEFA qui ne lui fera pas de cadeau après ses critiques acerbes sur Platini.

JPEG - 114.6 ko

Le Français Michel Platini, 60 ans

Le Français, membre du comité exécutif de la FIFA depuis 2002, est suspendu pour 90 jours depuis le 8 octobre pour 2 millions de francs versé par Sepp Blatter en 2011 pour un travail de conseiller achevé neuf ans auparavant. La candidature du triple Ballon d’Or ne sera pas examinée par la commission électorale avant la levée ou l’expiration de sa suspension.

Cheikh Salman, 49 ans

Cheikh Salman , patron du football asiatique et membre de la famille royale du Bahrein, s’est ajouté à la liste des candidats. Président de la Confédération asiatique de football (AFC) depuis 2013, il connaît bien la FIFA. pour en occuper l’un des postes de vice-président. Il avait auparavant soutenu Platini.

Gianni Infantino, 45 ans

Un candidat de dernière minute à la présidence de la FIFA s’annonce ce lundi en la personne de l’avocat valaisan Gianni Infantino , 45 ans, secrétaire général de l’UEFA depuis 2009 et bras droit de Michel Platini.

Musa Bility

Le président de la Fédération libérienne de football Musa Bility a déclaré avoir déposé sa candidature à la tête de la FIFA, ce lundi 26 octobre 2015.

Le poids des fédérations dans le vote

L’élection du président de la FIFA se déroulera le 26 février prochain. Issa Hayatou, le président de la CAF, assure l’intérim à la tête de la FIFA depuis la suspension de Sepp Blatter (90 jours) par la commission d’éthique de la FIFA.

JPEG - 23.7 ko


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches