Eliminatoire coupe du monde 2018

Cameroun - Niger (0-0) : un nul qui interroge

Camfoot

En faisant nul contre le Niger, le Cameroun a réalisé une belle opération sur le plan comptable avec une qualification pour la phase de poule du troisième tour éliminatoire à la Coupe du Monde 2018. Au delà du score cumulé (3-0), c’est la prestation des Lions qui interroge. C’est aussi le cas de l’animation offensive qui semble défaillante. La performance individuelle de certains ténors est aussi inquiétante à l’image d’un Clinton Njié qui continue de douter.

Le 17 novembre 2015
commentaires

90ème + 3 : C’est terminé au Stade Omnisports de Yaoundé. Pas de gagnant dans cette confrontation qui voit les Lions du Cameroun passer au tour de groupe et se donnera la chance d’être l’un des cinq représentants africains du mondial russe. Une possibilité certaine d’effacer le fiasco brésilien qui a vu le Cameroun couvert de honte. Gardons espoir donc. Le potentiel est là.

90ème : On ne sait de quel poids dispose Franck Kom. Mais la lourdeur va encore s’étaler sur le terrain. Il prend la place de Siani qui a pourtant fait un match plein.

88ème : Les Nigériens ont failli marquer. Tir enroulé à l’entrée de la surface des Lions. Kameni se détend et accorde un corner qui ne donne rien.

85ème : Le Cameroun pousse, le Niger faute et calme le tempo. Ça se sent que les Lions veulent une victoire. Une autre faute et coup franc, puis un corner mal tiré par Moukandjo qu’attrape sans souci Kassali

84ème : Coup franc qui débouche sur un corner pour les Lions. Moukandjo tire, Mbia place la tête mais la balle se dirige sur les côtés.

83ème : On est entré dans les derniers 10 minutes de la rencontre et toujours pas de but. Pas de feu d’artifice donc. Et pas de possibilité d’améliorer le classement FIFA contre une modeste équipe. Gardons cependant espoir.

76ème : Bédimo se tord de douleur. Il a été brassé dans la surface de réparation, mais l’arbitre ne bronche pas

73ème : Le jeu est arrêté suite à un télescopage entre Oyongo et un adversaire. Les joueurs restent au sol et sont pris en charge par le staff médical

72ème : Kameni touche plus de ballon, la plupart c’est le résultat des dégagements è l’emporte-pièce de l’adversaire. Encore un coup franc pour les lions joué vite qui ne donne rien.

70ème : Le Niger maitrise mieux la balle en seconde période : C’est désormais 58% de possession de balle pour les Lions, en baisse de 6% par rapport à la première période

68ème : Njié, inconfortable durant la rencontre, cède sa place à Kweuke. C’est le second remplacement de Belinga

67ème : Sani se bat, obtient un coup franc que les lions jouent court et vite. Choupo frappe des 25 mètres et c’est repoussé en corner.

66ème : Coup franc pour le Cameroun tiré par Moukandjo, dans les mains de Daouda Kassali.

65ème : Le jeu est haché et assez physique. Le Niger se regroupe bien et orchestre des contre-attaques. On se demande quel est le pays au plus gros palmarès dans ce match tellement les forces semblent s’équilibrer. Les Nigériens essaient. Les camerounais ne semblent pas savoir quoi faire

60ème : Premier changement pour le Cameroun. Salli cède sa place à Moukandjo

52ème : Le match se rythme avec les actions de part et d’autre. Nkoulou se prend un carton jaune, qui donne un coup franc pour les Nigériens qui ne donnent rien.

55ème : Faute sur Choupo=Moting, coup franc de Oyongo dans les bras de Daouda Kassali

47ème : Récupération camerounaise dans la moitié de terrain nigérienne. Choupo trouve Njié qui, sans réfléchir, s’engouffre tête première dans la défense qui se referme. Il se jette au sol et réclame un penalty qui ne viendra jamais.

46ème : La seconde mi-temps débute avec une accélération de Oyongo suite à un une-deux d’avec Choupo-Moting qui débouche sur un tir de Aboubakar, dévié par la défense. Le corner ne donne rien.

JPEG - 133 ko

Le match est rythmé mais les Lions n’arrivent pas à percer la muraille défensive du Niger. Malgré tout, les spectateurs s’amusent comme ils peuvent grâce à la victoire du match aller. Les Lions Indomptables sont néanmoins laids à voir évoluer. Clinton Njié, le feu follet de la dernière saison de Ligue 1 de France, a perdu de sa superbe, englué dans des choix de jeu douteux et en perte totale de confiance. Stephane Mbia, qui devrait être le leader du jeu du Cameroun, est en peine et s’efforce à jouer technique, alors que ce n’est pas sa principale force.


Ce jeu manque de fluidité et l’axe de la défense est deserté. C’est une chance que les attaquants nigériens soient si maladroit


Le match est en cours au Stade Omnisports entre le Cameroun et le Niger. Le coach Belinga a choisi de commencer avec la même équipe que lors du match aller. En cette première mi-temps, le Cameroun contrôle la majorité de la possession pourtant sans se montrer dangereux. Le public ne semble pas être plus concerné, certainement à cause de la large victoire du match aller. En direct du stade Omnisports de Yaoundé
JPEG - 102.3 ko


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches